La moto amphibie : Biski

Allan Gibbs, un milliardaire néozélandais a créé la première moto amphibie, baptisée Biski, tout droit sorti d’un film de James Bond. C’est un mélange entre une moto et un jet ski. A l’aise sur la terre comme sur l’eau, cet engin futuriste parfaitement ludique mesure 2,3 mètres de long et un mètre de large. De nombreuses tentatives ont échoué pour la création d’un engin pareil, mais avec de l’ingéniosité et de la patiente, Allan Gibbs a réussi son pari. L’esthétique n’y est pas trop, mais ceci est nécessaire pour pouvoir répondre aux critères nécessaires pour le rendre amphibien.

Biski

Biski est une moto amphibie propulsée par un bicylindre de 55 chevaux. Elle peut atteindre une vitesse maximale de 130 km/h sur la route et 60 km/h sur l’eau. 5 secondes suffisent pour que la moto se transforme en jet ski. Le principe de transformation est simple, il suffit juste à la roue arrière de se rétracter, le temps que le moteur se mette en mode hydro propulsion à l’aide d’un simple bouton. Cet engin révolutionnaire est encore au stade de prototype. Preuve de cela, elle présente encore quelques défauts de construction. Parmi ses défauts, on peut citer son problème sur route quand elle prend de l’angle à cause de sa coque très large. Le problème de la résistance des pneus à l’eau de mer est également un problème à résoudre.

Les caractéristiques techniques de Biski

• Moteur : bicylindre
• Puissance max : 55 ch
• Vitesse sur route : 130 km/h
• Vitesse sur eau : 60 km/h
• Freins : disques hydraulique avant et arrière
• Pneu avant : 120/70-16
• Pneu arrière : 150/80-15
• Longueur : 2.350 mm
• Largeur : 950 mm
• Empattement : 1.790 mm
• Garde au sol : 150 mm
• Poids : 228 kg
• Réservoir : 20 litres
• Temps de conversion : inférieur à 5 secondes

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*