Les voitures Chrysler touchées par une défaillance

Après General Motors qui s’est démené depuis quelques mois pour rappeler ses nouvelles voitures pour des dysfonctionnements du côté du commutateur de démarrage, il semble que les acheteurs n’en ont pas fini puisque cette fois-ci, c’est le tour de la firme Chrysler d’enclencher la même procédure.

Un barillet défaillant en cause

c

Cette exigence infortunée est motivée par des barillets de contact défaillants et touche près de 350 000 voitures de la marque Chrysler. On peut dire que cette initiative s’inscrit dans le souci d’éviter les nombreux problèmes auxquels General Motors a dû faire face à cause de ce type de défaillance. Pour Chrysler, la situation est moins catastrophique et concerne des véhicules produits avant 2008.

 

Une sécurité pas très sécure…

De plus, il y va de la sécurité des utilisateurs de véhicules Chrysler puisque la défaillance concerne le blocage probable des clés de contact ou encore leur mouvement incontrôlé sans que le conducteur l’ait sollicité. Ainsi, des cas se sont présentés où la clé revient en position « off » ou « accessory » alors qu’on l’a mis en position « On ».

Quelques points rassurants

Heureusement, aucun cas d’accident dû à ce dysfonctionnement n’a été signalé jusqu’à présent. Chrysler rassure ses clients sur le fait que même si le moteur se coupe en pleine marche et que le système de freinage et la direction font défaut, les airbags restent actifs à tout moment. Un avantage qui démarque le constructeur de son voisin General Motors.

Les marques concernées

c300

Ce rappel de véhicule concerne plusieurs marques incluant notamment la Chrysler 300, le Grand Cherokee, le Dodge Charger et Magnum ainsi que la Jeep Commander. Il est vrai que la plupart des voitures sont localisées sur le continent américain, mais il y a tout de même près de 30 000 modèles qui circulent sur les autres continents.

La consigne principale de Chrysler en attendant la rectification de cette défaillance est de ne pas trop charger le porte-clés de la clé de contact et de l’utiliser séparément.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*