Un nouveau traitement pour calmer les crises épileptiques des enfants

Bons nombres d’enfants souffrent d’épilepsie. La seule solution utilisée depuis des années pour calmer une crise prolongée chez les enfants est l’administration de valium par voie anale. Mais, une autre forme de médicament plus pratique, le Buccolam, vient d’être sortie.

Le Buccolam : une nouvelle alternative au valium

Si auparavant, il fallait administrer du valium dans la région anale de l’enfant épileptique, le Buccolam ou midazolam est un nouveau médicament. Ce dernier s’utilise facilement et s’adapte bien au cas d’urgence. En effet, il suffit d’une administration avec une canule du médicament entre la gencive et la joue pour que la crise s’arrête. C’est simple et cela ne prend pas du temps.

enfant-malade

Le mieux est d’allonger l’enfant après l’injection du médicament. Il est également conseillé de bien desserrer ses vêtements afin d’éviter les troubles respiratoires et d’assurer une bonne circulation sanguine.

Il s’agit en fait d’un médicament disponible sous forme de seringue pré-remplie. Comme ce type de maladie varie d’un patient à un autre, l’avis d’un médecin sur le dosage est important. Normalement, la dose à administrer varie en fonction de l’âge de l’enfant.

Un nouveau médicament qui s’adresse aux enfants épileptiques

Cette alternative au valium se présente comme une grande nouveauté dans le domaine médical. Selon des études menées par les spécialistes et une comparaison entre les deux médicaments, il a été découvert que le Buccolam présente des effets probants. La Présidente de l’association Enfance épilepsie a d’ailleurs avoué l’efficacité de ce médicament. À noter qu’elle a une fille souffrant de cette maladie.

Les études cliniques focalisées sur ses effets secondaires ont révélé la possibilité de dépression respiratoire et de somnolence comme pour le valium. Ce type de médicament est en tout cas destiné aux enfants de plus de 6 mois et cela suite à l’autorisation d’un médecin spécialiste.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*